Association Sportive de Sigolsheim - Football

 
 
 
 

Retour sur la Coupe d’ Alsace 1979 - Épisode 1

23 mars 2007 - par Mathieu Ludwig

 

Revenons 28 ans en arrière, Sigolsheim est alors en division 4 et s’apprête à vivre une belle épopée en Coupe d’Alsace, retour sur ce parcours par articles de presse interposés. Premier épisode : l’avant match du 4e tour face à Turckheim.

Journal l’Alsace du 1er décembre 1978

Sigolsheim, le « cendrillon » de la Division iV : s’incliner avec panache devant Turckheim

Sigolsheim, modeste formation de la Division IV, poursuit allégrement cette saison sa marche dans le groupe 8. Bien que battus dimanche dernier sur leur terrain pat Tannenkirch, les locaux gardent un excellent moral. D’une part, le résultat n’a rien d’humiliant (1-2) et d’autre part ils ont fort bien joué, ayant résisté, surtout en deuxième mi-temps, à une équipe assez accrocheuse qui en voulait pleinement.

Dimanche pour le 4e tour de la Coupe d’Alsace , l’AS Sigolsheim recevra Turckheim, une équipe de Division 1, qui se trouve à la troisième place du groupe 3. Les visiteurs seront les grands favoris de cette rencontre, possédant la deuxième attaque et la deuxième défense en championnat, et ayant tout de même éliminé au dernier tour un promotionnaire : Baldersheim.

Les locaux n’auront qu’une ambition : quitter la scène avec panache. C’est du moins ce qu’ils disent. Nous pensons toutefois qu’ils caressent un beau rêve ...

L’équipe la plus forte que nous ayons rencontrée depuis que nous existons

A Sigolsheim, ce match fait grand bruit depuis que l’on sait que Turckheim sera l’adversaire. Pour en savoir plus nous avons rencontré les joueurs de l’ASS à leur siège. Voici leurs propos :

René Brickel, 27 ans, gardien de but : « Je connais bien Turckeim puisque j’y ai joué 12 ans comme gardien de but. Je voudrais bien jouer un mauvais tour à mon ancienne équipe. »

Eric Buhl, 37 ans, libéro : « Ce sera un match ouvert, ... je pense à un nul ».

Roland Klinger, 22 ans, demi-droit : « On essaiera de continuer sur notre lancée en Coupe. Il faudra jouer pleinement le match ».

Patrick Ritter, 20 ans, arrière gauche (libéré du service militaire depuis mercredi) : « Nous voulons gagner à tout prix pour relancer l’équipe »

Jean-Jacques Kretz, l’entraîneur : « Pour ce 4e tour, espérons que nous aurons plus de chance que dimanche dernier ».

Henri Burghoffer, 36 ans, demi-défensif : « J’aurais préféré Ingersheim à Turckheim, car cette dernière équipe joue mieux. Si l’on devait gagner je prendrais un bain dans la Weiss ! »

Romain Gasché, 17 ans, arrière droit : « Et si on faisait match nul, après prolongation ? ... »

Claude Dietrich, 20 ans ailier droit : « Nous jouerons sans complexe. On y croit et on a confiance. Nous avons tout à gagner et rien à perdre ! »

Paul Maggi, 34 ans, inter-gauche : « Je pense (secrètement) qu’on va faire un nul après prolongation. Turckheim, mon ancienne équipe, joue un bon football »

André Dietrich, 24 ans, ailier gauche : « Il faut rêver et avoir une petite lueur d’espoir. Ce sera l’équipe la plus forte que nous ayons rencontrée depuis que nous existons » .

Rober Fritsch, 1er vice président : « Si les joueurs se battent comme aux autres matchs, une qualification est possible. Et il ajoute discrètement : je paierais le champagne en cas de succès... »

Bernard Dietrich, maire et président d’honneur : « Ce sera un match, où la classe et la valeur, feront la différence. »

Jean-Paul Hoffert, 25 ans, avant-centre : « D’après moi l’élimination direct de Turckheim après 90 minutes de jeu est possible, surtout avec les joueurs de Sigolsheim qui suivent bien l’entraînement ».

Gérard Wenson, 24 ans, arrière central : « Vraiment ce sera très dur et difficile. Si nous tenons ce sera un miracle ! ... »

Robert Lithard n’a pu être joint. C’est peut être lui qui détient la vérité...

 
 

Photo(s) liée(s)

img_48
L’équipe de 1979
 

* Cliquez sur les photos pour les agrandir, Javascript doit être activé.

 
Mentions légales | Partenaires Web

AS Sigolsheim 2006